5 secrets de la maison écologique

Il est temps de se réveiller et de sentir le café, surtout dans le secteur de la conception et de la construction, où l’effet de serre et le réchauffement de la planète sont devenus des sujets d’actualité.

L’un des types de construction les plus courants est le logement.

Selon des études, 300 000 nouveaux logements ont été construits au Royaume-Uni depuis les années 1970, et leur nombre n’a fait qu’augmenter au cours des dernières décennies.

Le développement incontrôlé s’installe lentement mais sûrement, avec des conséquences catastrophiques lorsqu’il est combiné au réchauffement climatique.

1. Du bois provenant de sources durables

Lorsqu’il s’agit de concevoir une maison écologiquement responsable, rien ne vaut le bois provenant de sources durables pour les matériaux de construction. Il s’agit d’une source d’énergie renouvelable à faibles émissions de carbone.

D’autres matériaux de construction, tels que la brique et le béton, sont produits en masse et toujours facilement disponibles, mais leur fabrication a une forte empreinte carbone nuisible à l’environnement.

La construction avec du bois et du bois d’œuvre est de loin supérieure. Elle est adaptable, a une capacité de charge élevée, résiste à l’humidité et possède d’excellentes propriétés acoustiques.

En outre, le faible impact carbone du bois le place en tête de liste.

Une maison en bois est sans conteste le meilleur moyen d’entrer dans l’industrie écologique.

Les concepteurs et les ingénieurs collaborent actuellement pour trouver des moyens innovants de remplacer le béton et l’acier par le bois dans les grandes constructions.

2. Sources d’énergie renouvelable

Trouver des moyens innovants d’alimenter nos maisons en énergie est un aspect important pour rester à la page.

Vous pouvez rendre votre maison plus économe en énergie en utilisant des sources d’énergie renouvelables plutôt que de l’énergie produite en masse.

Il existe essentiellement quatre approches :

Chauffer et refroidir votre maison avec des pompes à chaleur contemporaines ;

Installer des panneaux solaires sur votre toit pour produire de l’électricité ;

Installer des panneaux solaires thermiques sur le toit ;

Penser à l’énergie éolienne.

Examinons-les une par une…

1) Chauffez et rafraîchissez votre maison avec des pompes à chaleur contemporaines.

Contrairement aux systèmes de chauffage classiques, les pompes à chaleur prélèvent l’énergie de l’air (ou du sol) pour augmenter ou diminuer la température de vos pièces.

Les pompes à chaleur utilisent l’électricité pour « déplacer » efficacement l’énergie entre votre maison et l’environnement.

La bonne nouvelle est qu’une pompe à chaleur peut transporter trois fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme en électricité. Par conséquent, elle est incroyablement efficace, écologique et rentable.

Pompe à chaleur pour maison écologique katus.eu

2) Installer des panneaux solaires photovoltaïques en toiture.

Les panneaux solaires photovoltaïques (PV) sont devenus extrêmement abordables au cours de la dernière décennie.

Ils vous permettent de chauffer et de refroidir votre maison gratuitement lorsqu’ils sont associés à une bonne pompe à chaleur. Littéralement.

Selon votre opérateur de réseau énergétique, l’énergie que vous produisez pendant la journée peut être échangée avec le réseau pendant la journée (si vous ne la consommez pas) et restituée pendant la nuit si vous ne la produisez pas.

Dans les régions méridionales, la quantité d’énergie que vous créez en une année peut dépasser la demande de votre foyer, ce qui permet de réaliser des échanges rentables avec l’opérateur du réseau énergétique.

L’installation d’un système photovoltaïque ne coûte pas plus de 2000 EUR par kW installé, et vous pouvez commencer avec seulement 4-5 kW sur votre toit.

Si vous n’aimez pas l’aspect de ces panneaux, ou si l’intégrité structurelle de votre toit est menacée, vous pouvez opter pour des panneaux solaires en verre dotés de la technologie photovoltaïque, ou revêtir votre toit de bardeaux solaires – une façon intelligente, compacte et élégante de rendre votre maison plus écologique.

Tesla a déjà créé la technologie des bardeaux solaires. Elle se décline en plusieurs finitions et comprend des batteries puissantes qui vous permettent d’utiliser une énergie propre et renouvelable.

En dehors de cela, il existe quelques autres idées novatrices. Elles existent sans aucun doute, même si elles ne sont pas encore disponibles sur le marché.

3) Faites installer des panneaux solaires thermiques sur votre toit.

Les panneaux solaires thermiques, contrairement aux panneaux photovoltaïques, peuvent stocker l’énergie produite pendant la journée.

Pour ce faire, ils chauffent l’eau, que vous pouvez ensuite utiliser selon vos besoins.

Ils sont plus chers que les panneaux PV et ne peuvent être utilisés que pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage de l’eau.

Cependant, si vous avez une famille nombreuse qui utilise beaucoup d’eau ou une grande maison à chauffer, c’est absolument une option à explorer.

4) Pensez à l’énergie éolienne.

Vous pouvez également installer une mini-éolienne si votre maison est située dans une zone où la pression du vent est suffisante.

Les éoliennes verticales sont recommandées car elles sont plus performantes dans des conditions de vent turbulent, ce qui est courant dans les zones métropolitaines.

Sachez que les éoliennes peuvent être bruyantes et qu’elles peuvent ne pas plaire à tout le monde.

3. Techniques de conception pour les « maisons passives ».

L’idée de la maison passive a été développée en Allemagne dans les années 1970, et elle combine des matériaux de haute qualité et de haute performance avec l’orientation de la maison pour fournir le meilleur confort intérieur au coût de fonctionnement le plus bas.

Elle est aussi respectueuse de l’environnement que possible.

La norme maison passive encourage les approches innovantes pour empêcher la lumière directe du soleil de pénétrer dans les maisons. Des stores et des porte-à-faux, par exemple, peuvent être construits pour bloquer la lumière directe du soleil d’été tout en laissant passer la lumière directe du soleil d’hiver.

L’utilisation du vent pour refroidir la maison est un autre exemple fantastique d’approche passive.

Votre maison sera instantanément plus fraîche en été si vous utilisez la direction naturelle du vent. Vous devrez créer des fenêtres qui permettent une meilleure ventilation. Leurs dimensions doivent correspondre à la direction du vent. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez profiter d’une brise fraîche pendant la chaleur.

De la même manière, si vous vivez dans un climat froid, la course du soleil peut automatiquement réchauffer votre maison sans avoir recours à des éléments de conception actifs tels que des thermostats.

Pour obtenir les meilleurs résultats, concevez de grandes fenêtres ou même un solarium dans la direction où le soleil brille le plus.

Lorsque vous évaluez les stratégies de conception, il est également important de tenir compte du confort de la construction. Cet article donne un aperçu des points cruciaux à retenir :

REMARQUE : Les principes de la norme maison passive peuvent être appliqués à n’importe quelle structure à faible consommation d’énergie et, lorsqu’ils sont combinés à l’utilisation de pompes à chaleur actuelles, ils peuvent réussir à réduire votre consommation d’énergie pour le chauffage et la climatisation à un niveau pratiquement nul.

4. Jardins en terrasse

Les toits verts, un autre élément de conception de maison écologique, contribuent à réduire l’apport de chaleur, sont une excellente méthode pour ajouter des plantes productrices d’oxygène et constituent la solution idéale pour lutter contre les conséquences négatives de l’étalement urbain dans les zones résidentielles.

Mais ce n’est pas tout : ils contribuent également à la gestion des eaux pluviales, prolongent la durée de vie des membranes de toiture de votre maison et constituent un excellent moyen de protéger votre propriété des rayons du soleil.

Les jardins sur le toit sont également attrayants d’un point de vue esthétique. Ils permettent non seulement de planter la flore dont on a tant besoin, mais ils ajoutent également à l’attrait général de la maison. Lorsque vous souhaitez organiser un barbecue d’été ou une fête privée, ils peuvent également servir de retraite personnelle idéale !

5. Récupération et recyclage de l’eau de pluie

Si vous avez de vieilles toilettes, chaque chasse d’eau gaspille environ 11 à 26 litres d’eau.

Le saviez-vous ?

Même si les nouvelles réglementations limitent ce gaspillage à 6 litres, cela reste important.

La rareté de l’eau est un problème souvent négligé, mais toujours préoccupant. Les sécheresses et les pénuries d’eau peuvent provoquer des perturbations au sein de la population. Vous pouvez donc aider en installant des systèmes de conservation de l’eau dans votre maison.

Vous pouvez installer une cuvette de toilette avec un évier chez vous si vous êtes préoccupé par le fait de gaspiller autant d’eau en tirant la chasse. Ce dispositif unique comporte un évier intégré à la chasse d’eau. Le principe est le suivant : l’évier utilise de l’eau douce mais conserve l’eau savonneuse « grise » dans le réservoir des WC. Ainsi, lorsque vous allez aux toilettes et que vous tirez la chasse, c’est l’eau grise qui est utilisée. Grâce à cette technologie, vous économiserez sans aucun doute une quantité importante d’eau douce.

L’installation de dispositifs de collecte des eaux de pluie dans votre maison pourrait vous aider à réduire votre consommation officielle d’eau en récupérant et en réutilisant l’eau.

Cette technologie permet de recueillir les eaux pluviales qui, autrement, s’écouleraient et de les utiliser à bon escient grâce à un système d’irrigation distribué. Elle peut être utilisée pour les chasses d’eau, le nettoyage des voitures et même la purification de l’eau de boisson.

Faites installer des panneaux solaires thermiques sur votre toit.

Les panneaux solaires thermiques, contrairement aux panneaux photovoltaïques, peuvent stocker l’énergie produite pendant la journée.

Pour ce faire, ils chauffent l’eau, que vous pouvez ensuite utiliser selon vos besoins.

Ils sont plus chers que les panneaux PV et ne peuvent être utilisés que pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage de l’eau.

Cependant, si vous avez une famille nombreuse qui utilise beaucoup d’eau ou une grande maison à chauffer, c’est absolument une option à explorer.

Pensez à l’énergie éolienne.

Vous pouvez également installer une mini-éolienne si votre maison est située dans une zone où la pression du vent est suffisante.

Les éoliennes verticales sont recommandées car elles sont plus performantes dans des conditions de vent turbulent, ce qui est courant dans les zones métropolitaines.

Sachez que les éoliennes peuvent être bruyantes et qu’elles peuvent ne pas plaire à tout le monde.

Techniques de conception pour les « maisons passives ».

L’idée de la maison passive (Passivhaus) a été développée en Allemagne dans les années 1970, et elle combine des matériaux de haute qualité et de haute performance avec l’orientation de la maison pour fournir le meilleur confort intérieur au coût de fonctionnement le plus bas.

Elle est aussi respectueuse de l’environnement que possible.

La norme Passivhaus encourage les approches innovantes pour empêcher la lumière directe du soleil de pénétrer dans les maisons. Des stores et des porte-à-faux, par exemple, peuvent être construits pour bloquer la lumière directe du soleil d’été tout en laissant passer la lumière directe du soleil d’hiver.

L’utilisation du vent pour refroidir la maison est un autre exemple fantastique d’approche passive.

Votre maison sera instantanément plus fraîche en été si vous utilisez la direction naturelle du vent. Vous devrez créer des fenêtres qui permettent une meilleure ventilation. Leurs dimensions doivent correspondre à la direction du vent. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez profiter d’une brise fraîche pendant la chaleur.

De la même manière, si vous vivez dans un climat froid, la course du soleil peut automatiquement réchauffer votre maison sans avoir recours à des éléments de conception actifs tels que des thermostats.

Pour obtenir les meilleurs résultats, concevez de grandes fenêtres ou même un solarium dans la direction où le soleil brille le plus.

Lorsque vous évaluez les stratégies de conception, il est également important de tenir compte du confort de la construction. Cet article donne un aperçu des points cruciaux à retenir :

4. Jardins en terrasse

Les toits verts, un autre élément de conception de maison écologique, contribuent à réduire l’apport de chaleur, sont une excellente méthode pour ajouter des plantes productrices d’oxygène et constituent la solution idéale pour lutter contre les conséquences négatives de l’étalement urbain dans les zones résidentielles.

Mais ce n’est pas tout : ils contribuent également à la gestion des eaux pluviales, prolongent la durée de vie des membranes de toiture de votre maison et constituent un excellent moyen de protéger votre propriété des rayons du soleil.

Les jardins sur le toit sont également attrayants d’un point de vue esthétique. Ils permettent non seulement de planter la flore dont on a tant besoin, mais ils ajoutent également à l’attrait général de la maison. Lorsque vous souhaitez organiser un barbecue d’été ou une fête privée, ils peuvent également servir de retraite personnelle idéale !

5. Récupération et recyclage de l’eau de pluie

Si vous avez de vieilles toilettes, chaque chasse d’eau gaspille environ 11 à 26 litres d’eau.

Le saviez-vous ?

Même si les nouvelles réglementations limitent ce gaspillage à 6 litres, cela reste important.

La rareté de l’eau est un problème souvent négligé, mais toujours préoccupant. Les sécheresses et les pénuries d’eau peuvent provoquer des perturbations au sein de la population. Vous pouvez donc aider en installant des systèmes de conservation de l’eau dans votre maison.

Vous pouvez installer une cuvette de toilette avec un évier chez vous si vous êtes préoccupé par le fait de gaspiller autant d’eau en tirant la chasse. Ce dispositif unique comporte un évier intégré à la chasse d’eau. Le principe est le suivant : l’évier utilise de l’eau douce mais conserve l’eau savonneuse « grise » dans le réservoir des WC. Ainsi, lorsque vous allez aux toilettes et que vous tirez la chasse, c’est l’eau grise qui est utilisée. Grâce à cette technologie, vous économiserez sans aucun doute une quantité importante d’eau douce.

L’installation de dispositifs de collecte des eaux de pluie dans votre maison pourrait vous aider à réduire votre consommation officielle d’eau en récupérant et en réutilisant l’eau.

Cette technologie permet de recueillir les eaux pluviales qui, autrement, s’écouleraient et de les utiliser à bon escient grâce à un système d’irrigation distribué. Elle peut être utilisée pour les chasses d’eau, le nettoyage des voitures et même la purification de l’eau de boisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.